mardi 14 novembre 2017

Dossier Sud-Loire 44 : En 2024 il manquera plus de 3000 places de Lycée

Logo ... (2).jpg


Pour des nouveaux lycées PUBLICS au Sud-Loire 44

A l’initiative de parents d'élèves FCPE, un collectif élargi entend porter auprès du Conseil Régional des Pays de la Loire, l'urgente nécessité d'investir dans de nouveaux Lycées PUBLICS au Sud-Loire 44.
Les sureffectifs actuels des lycées seront insupportables dans 4 ans quand les nombreux élèves actuellement en primaire, sortiront du collège et commenceront à arriver au Lycée à la rentrée 2021.
Les chiffres de l'évolution démographique du nombre des lycéens confirment l'alerte lancée par les parents d'élèves du Sud Loire !
Tous les enfants de moins de 13 ans seront concernés.
Il manquera plus de 3000 places de lycée au sud Loire en 2024 !! Faudra t-il les tirer au sort comme pour APB ?
Il faut agir d'urgence pour éviter la catastrophe annoncée pour notre jeunesse.
Or les lycées font partie des missions principales du Conseil Régional. La formation de notre jeunesse est un investissement et une chance, plutôt qu’un coût.


Constat :
- Saturation et sureffectifs actuels des lycées au Sud Loire, temps de trajet toujours croissant du domicile des élèves vers les lycées lié à la densification de la circulation.
- Dégradation des conditions de travail et d'accueil des lycéens (restauration, permanence, CDI,...). Augmentation du stress, risque d’échec et de décrochage scolaire. Inégalités géographiques. Inquiétude des familles. L'installation de modulaires dans les lycées actuels aura ses limites, tout comme l'augmentation des plages horaires avec cours allant de 8 à 18h même le mercredi après midi dans certains lycées.
- Augmentation de la démographie naturelle et liée aux arrivées et constructions au Sud Loire, avec forte augmentation des effectifs dans les établissements scolaires (écoles et collèges) de nombreuses communes.


Nous demandons  :
La construction urgente de plusieurs nouveaux lycées PUBLICS polyvalents (générales-technologiques-professionnels) au Sud-Loire.


Pour répondre aux besoins actuels et futurs,
pour avoir des établissements à taille humaine,
pour retrouver une qualité d’accueil et d'enseignement pour tous les jeunes,
pour avoir des temps de trajets raisonnables prenant en compte la densification de la circulation et l’éloignement des familles et augmentation des capacités d’accueil en internat dans le Sud Loire pour que cela reste un choix possible pour les familles.


Révision des cartes scolaires et des schémas de transport, pour équilibrer l'accueil optimal dans chaque bassin de vie.


De plus, compte tenu du manque criant de place dans le supérieur, nous demandons de profiter de ces créations de Lycées pour y adjoindre notamment des classes de BTS dernièrement budgétées  par le gouvernement.


Il nous paraît également opportun pour les prochains lycées, de prévoir une réserve foncière suffisante et des plans de lycées qui soient facilement extensibles. L’ajout de classes, et l’agrandissement des parties communes (hall, self, permanences, gymnases annexes) pouvant accroître la capacité d'accueil (de 1000 à 1500 par exemple) sans détériorer la qualité de vie des lycéens. Par contre l’expérience montre qu’il est indispensable de ne pas dépasser les 1800 élèves afin de préserver un bon suivi et une vie scolaire sereine.


Le choix des lieux d’implantation de ces nouveaux Lycées devra répondre à des critères factuels et transparents : Effectifs potentiel de lycéens, temps d’accès et de transport de ces Lycéens , infrastructures existante ou à venir (EPS, accès transports, ...)


Le Collectif pour des nouveaux lycées publics Sud-Loire 44
Plus d’informations sur le blog du collectif :

Merci de signer et faire signer la pétition sur change :




Annexes :


Le plan Lycée décidé par le Conseil Régional en 2013 prévoit la construction de 4 lycées au Nord Loire 44 (Carquefou 2017, Nort-Sur-Erdre 2019-20, Pontchâteau 2021-22 , Savenay - privé), mais aucun nouveau lycée au Sud Loire.
Nous reproduisons ci-dessous  certaines données de l’étude, avec les mises à jours des effectifs réelles, et des prévisions Région.




Liens des Sources :






Ci-dessous l’étude INSEE de 2013 sur lequel nous avons rajouté le constat 2016 et la prévision 2024 réactualisé par la Région


L’étude de 2013 prévoyait : Pays de la Loire : 155 000 (+12 700) lycéens supplémentaires d’ici 2025 (générale + techno + pro + apprentis +... ),
La réactualisations 2017 du démographe de la Région en prévoit finalement 171 000 …




sources :


L’investissement dans des lycées ne sera jamais superflu. D’autres études prévoient que l'augmentation démographique se poursuivra de façon soutenue...
Autres publications statistiques  : + 100 000 Jeunes d’ici 2040 en Pays de la Loire (soit ¼ des jeunes supplémentaires français…. Etude statistique INSEE 2016 https://www.insee.fr/fr/statistiques/1291912






Lycées généraux et technologiques :


L’étude de 2013 (en fonds de carte) prévoyait :
Pays de la Loire : 10 600 lycéens supplémentaires d’ici 2025 en générale & technologique
La réalité dépasse largement la prévision avec dès 2016 +12 500 lycéens….
La réactualisations 2017 du démographe de la Région dépasse les craintes lancée par les parents d’élèves avec près de 98 000 lycéens en 2024…
Soit environ 10 à 11 000 de plus qu'aujourd'hui, alors que la création déjà programmée de 4 lycées restant à construire ne répond qu’à +/- 4000 places. Il manque donc 6 à 7000 places, surtout en Loire Atlantique, et surtout au Sud Loire où aucuns nouveaux lycée ne sont pour l’instant prévus.




Constat effectifs rentrée
2012 : 76 000
2013 : 78 700                  
2014 : 81 800
2015 : 84 706
2016 : 88 405
2017 :


Rentrée 2017 en 6eme :
Par rapport à l’an passé, ouverture de 25 divisions de 6e supplémentaires pour cette rentrée 2017 sur le département 44. Ces élèves chercheront une place en lycée en 2021.
Le plan Lycée décidé par le Conseil Régional en 2013 prévoit encore la construction de 4 Lycées. Après celui de Carquefou près de Nantes ouvert en 2017, quatre autres lycées sont encore programmés : deux en Loire-Atlantique (Nort-sur-Erdre en 2020, Pontchâteau en 2023), deux en Vendée (Saint-Gilles-Croix-de-Vie en 2021, Aizenay en 2022). Des travaux d’extension sont menés au lycée du Pays de Retz à Pornic et au lycée de la Herdrie à Basse-Goulaine (Loire-Atlantique), au lycée Jean-Bodin aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), au lycée Bellevue au Mans (Sarthe), au lycée Léonard-de-Vinci à Montaigu (Vendée).
Mais pour l’instant aucun nouveau lycée au Sud Loire 44. Pourtant dans ce secteur que la croissance est très forte avec notamment 3 points chaud : Bassin de St Philbert, Bassin des pays de Retz, agglo sud de Nantes...










Prévoir de nouveaux BTS pour les Lycées du 44


Si les places de lycée manquent cruellement, il en est de même pour l’enseignement supérieur de l’académie (BTS, écoles, IUT & Université 100 000 étudiants supplémentaires d’ici 2025 en Pays de Loire).  (cf dossier sur le blog des parents des Bourdonnières -> https://fcpe-bourdonnieres.blogspot.fr/2017/04/aujourdhui-le-sureffectif-au-lycees.html)


Or le Plan étudiant du 30 octobre 2017 du gouvernement prévoit :


“Création de places en STS et dans les filières en tension © Au moins 32 000 places nouvelles seront ouvertes à l’horizon 2022 dont 7 000 en STS. © Pour les accompagner, l’équivalent d’au moins 2 500 emplois permanents (PRAG, maîtres de conférences, etc.) seront financés”


Si l'augmentation de la jeunesse des pays de la Loire représente ¼ de l'augmentation de la jeunesse française, il serait légitime qu’¼ des créations de places soient dans les Pays de la Loire … Et donc ¼ des 7000 places de BTS … soit  la création de 1700 places de  BTS en pays de la Loire !!
Or, sans places dans les lycées, l’académie risque de passer à côté de ces créations de BTS qui seraient pourtant indispensables à l'avenir des jeunes de notre Région.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire